Job
  French Jerusalem Bible
  Job 11 [Commentary]
1 Çophar de Naama prit la parole et dit :
2 Le bavard restera-t-il sans réponse ? Suffit-il d'être loquace pour avoir raison ?
3 Ton verbiage rendra-t-il muets les autres, te moqueras-tu sans qu'on te confonde ?
4 Tu as dit : « Ma conduite est pure, je suis irréprochable à tes yeux. »
5 Si seulement Dieu voulait parler , ouvrir les lèvres à cause de toi,
6 s'il te dévoilait les secrets de la Sagesse, qui déconcertent toute sagacité, tu saurais que Dieu te demande compte de ta faute.
7 Prétends-tu sonder la profondeur de Dieu, atteindre la limite de Shaddaï ?
8 Elle est plus haute que les cieux : que feras-tu ? Plus profonde que le shéol : que sauras-tu ?
9 Elle serait plus longue que la terre à mesurer et plus large que la mer.
10 S'il intervient pour enfermer et convoquer l'assemblée, qui l'en empêchera ?
11 Car lui connaît les faiseurs d'illusion; il voit le crime et y prête attention.
12 Aussi l'écervelé doit-il s'assagir : ânon sauvage que l'homme à sa naissance!
13 Si tu redresses tes pensées, et tends tes paumes vers lui,
14 si tu répudies le mal dont tu serais responsable et ne laisses pas l'injustice habiter sous tes tentes,
15 tu lèveras un front pur, tu seras ferme et sans crainte.
16 Ta souffrance, tu n'y songeras plus, tu t'en souviendras comme d'eaux écoulées.
17 Alors débutera une existence plus radieuse que le midi et l'obscurité même sera comme le matin.
18 Confiant car il y a de l'espoir, même après la confusion, tu te coucheras en sécurité.
19 Lorsque tu reposeras, nul ne te troublera, et bien des gens rechercheront ta faveur.
20 Les méchants, eux, tournent des yeux éteints, tout refuge leur fait défaut; leur espoir, c'est de rendre l'âme.
  Job 12 [Commentary]
1 Job prit la parole et dit :
2 Vraiment, vous êtes la voix du peuple, avec vous mourra la Sagesse.
3 Moi aussi, j'ai de l'intelligence, tout comme vous, je ne vous cède en rien, et qui donc ne sait tout cela ?
4 Mais un homme devient la risée de son ami, quand il crie vers Dieu pour avoir une réponse. On se moque du juste intègre.
5 « A l'infortune, le mépris! opinent les gens heureux, un coup de plus à qui chancelle! »
6 Cependant, les tentes des pillards sont en paix : pleine sécurité pour ceux qui provoquent Dieu et pour celui qui met Dieu dans son poing!
7 Interroge pourtant le bétail, pour t'instruire, les oiseaux du ciel pour t'informer.
8 Parle à la terre, elle te donnera des leçons, ils te renseigneront, les poissons des mers.
9 Car lequel ignore, parmi eux tous, que la main de Dieu a fait tout cela!
10 Il tient en son pouvoir l'âme de tout vivant et le souffle de toute chair d'homme.
11 L'oreille n'apprécie-t-elle pas les discours, comme le palais goûte les mets ?
12 La sagesse est l'affaire des vieillards, le discernement le fait du grand âge.
13 Mais en Lui résident sagesse et puissance, à lui le conseil et le discernement.
14 S'il détruit, nul ne peut rebâtir, s'il emprisonne quelqu'un, nul n'ouvrira.
15 S'il retient les eaux, c'est la sécheresse; s'il les relâche, elles bouleversent la terre.
16 En lui vigueur et sagacité, à lui l'égaré et celui qui l'égare.
17 Il rend stupides les conseillers du pays et frappe les juges de démence.
18 Il délie la ceinture des rois et passe une corde à leurs reins.
19 Il fait marcher nu-pieds les prêtres et renverse les puissances établies.
20 Il ôte la parole aux plus assurés, ravit le discernement aux vieillards.
21 Il déverse le mépris sur les nobles, dénoue le ceinturon des forts.
22 Il dévoile les profondeurs des ténèbres, amène à la lumière l'ombre épaisse.
23 Il agrandit des nations, puis les ruine : il fait s'étendre des peuples, puis les supprime.
24 Il ôte l'esprit aux chefs du peuple du pays, les fait errer dans un désert sans routes,
25 tâtonner dans les ténèbres, sans lumière, et tituber comme sous l'ivresse.
  Job 13 [Commentary] Biblical Art and Illustrations
1 Tout cela, je l'ai vu de mes yeux, entendu de mes oreilles, et compris.
2 J'en sais, moi, autant que vous, je ne vous cède en rien.
3 Mais c'est à Shaddaï que je parle, à Dieu que je veux présenter mes griefs.
4 Vous, vous n'êtes que des charlatans, des médecins de fantaisie!
5 Qui donc vous imposera le silence, la seule sagesse qui vous convienne!
6 Écoutez, je vous prie, mes griefs, soyez attentifs au plaidoyer de mes lèvres.
7 Est-ce pour Dieu que vous proférez des paroles injustes, pour lui, ces propos mensongers ?
8 Prenez-vous ainsi son parti, est-ce pour Dieu que vous plaidez ?
9 Serait-il bon qu'il vous scrutât ? L'abuse-t-on comme on abuse un homme ?
10 Il vous infligerait une sévère réprimande pour votre partialité secrète.
11 Est-ce que sa majesté ne vous effraie pas ? Sa terreur ne fond-elle pas sur vous ?
12 Vos leçons apprises sont des sentences de cendre, vos défenses, des défenses d'argile.
13 Faites silence! C'est moi qui vais parler, quoi qu'il m'advienne.
14 Je prends ma chair entre mes dents, je place ma vie dans mes mains,
15 il peut me tuer : je n'ai d'autre espoir que de défendre devant lui ma conduite.
16 Et cela même me sauvera, car un impie n'oserait comparaître en sa présence.
17 Écoutez, écoutez mes paroles, prêtez l'oreille à mes déclarations.
18 Voici : je vais procéder en justice, conscient d'être dans mon droit.
19 Qui veut plaider contre moi ? D'avance, j'accepte d'être réduit au silence et de périr!
20 Fais-moi seulement deux concessions, alors je ne me cacherai pas loin de ta face :
21 Écarte ta main qui pèse sur moi et ne m'épouvante plus par ta terreur.
22 Puis engage le débat et je répondrai; ou plutôt je parlerai et tu me répliqueras.
23 Combien de fautes et de péchés ai-je commis ? Dis-moi quelle a été ma transgression, mon péché ?
24 Pourquoi caches-tu ta face et me considères-tu comme ton ennemi ?
25 Veux-tu effrayer une feuille chassée par le vent, poursuivre une paille sèche ?
26 Toi qui rédiges contre moi d'amères sentences et m'imputes mes fautes de jeunesse,
27 qui as mis mes pieds dans les ceps, observes tous mes sentiers et prends l'empreinte de mes pas!
28 Et lui s'effrite comme un bois vermoulu, ou comme un vêtement dévoré par la teigne,
  La Bible de Jérusalem.
Copyright (C) 1973 by Les Édition du Cerf


This Website is Copyright © 2005-2006 Biola University.
Biola does not hold the Copyright to any Biblical texts on this site.
Some Biblical texts on this site are in the Public Domain,
and others are Copyrighted by their Copyright holders.