Genesis
  French Jerusalem Bible
  Genesis 42 [Commentary] [Map] Biblical Art and Illustrations
1 Jacob, voyant qu'il y avait du grain à vendre en Égypte, dit à ses fils : Pourquoi restez-vous à vous regarder ?
2 J'ai appris, leur dit-il, qu'il y avait du grain à vendre en Égypte. Descendez-y et achetez-nous du grain là-bas, pour que nous restions en vie et ne mourions pas.
3 Dix des frères de Joseph descendirent donc pour acheter du blé en Égypte.
4 Quant à Benjamin, le frère de Joseph, Jacob ne l'envoya pas avec les autres : Il ne faut pas, se disait-il, qu'il lui arrive malheur.
5 Les fils d'Israël allèrent donc pour acheter du grain, mêlés aux autres arrivants, car la famine sévissait au pays de Canaan.
6 Joseph - il avait autorité sur le pays - était celui qui vendait le grain à tout le peuple du pays. Les frères de Joseph arrivèrent et se prosternèrent devant lui, la face contre terre.
7 Dès que Joseph vit ses frères il les reconnut, mais il feignit de leur être étranger et leur parla durement. Il leur demanda : D'où venez-vous ? et ils répondirent : Du pays de Canaan pour acheter des vivres.
8 Ainsi Joseph reconnut ses frères, mais eux ne le reconnurent pas.
9 Joseph se souvint des songes qu'il avait eus à leur sujet et il leur dit : Vous êtes des espions ! C'est pour reconnaître les points faibles du pays que vous êtes venus.
10 Ils protestèrent : Non, Monseigneur ! Tes serviteurs sont venus pour acheter des vivres.
11 Nous sommes tous les fils d'un même homme, nous sommes sincères, tes serviteurs ne sont pas des espions.
12 Mais il leur dit : Non ! Ce sont les points faibles du pays que vous êtes venus voir.
13 Ils répondirent : Tes serviteurs étaient douze frères, nous sommes fils d'un même homme, au pays de Canaan : le plus jeune est maintenant avec notre père et il y en a un qui n'est plus.
14 Joseph reprit : C'est comme je vous ai dit : vous êtes des espions !
15 Voici l'épreuve que vous subirez : aussi vrai que Pharaon est vivant, vous ne partirez pas d'ici à moins que votre plus jeune frère n'y vienne !
16 Envoyez l'un de vous chercher votre frère; pour vous, restez prisonniers. On éprouvera vos paroles et l'on verra si la vérité est avec vous ou non. Sinon, aussi vrai que Pharaon est vivant, vous êtes des espions !
17 Et il les mit tous en prison pour trois jours.
18 Le troisième jour, Joseph leur dit : Voici ce que vous ferez pour avoir la vie sauve, car je crains Dieu :
19 si vous êtes sincères, que l'un de vos frères reste détenu dans votre prison; pour vous, partez en emportant le grain dont vos familles ont besoin.
20 Vous me ramènerez votre plus jeune frère; ainsi vos paroles seront vérifiées et vous ne mourrez pas. - Ainsi firent-ils. -
21 Ils se dirent l'un à l'autre : En vérité, nous expions ce que nous avons fait à notre frère : nous avons vu la détresse de son âme, quand il nous demandait grâce, et nous n'avons pas écouté. C'est pourquoi cette détresse nous est venue.
22 Ruben leur répondit : Ne vous avais-je pas dit de ne pas commettre de faute contre l'enfant ? Mais vous ne m'avez pas écouté et voici qu'il nous est demandé compte de son sang.
23 Ils ne savaient pas que Joseph les comprenait car, entre lui et eux, il y avait l'interprète.
24 Alors il s'écarta d'eux et pleura. Puis il revint vers eux et leur parla; il prit d'entre eux Siméon et le fit lier sous leurs yeux.
25 Joseph donna l'ordre de remplir de blé leurs bagages, de remettre l'argent de chacun dans son sac et de leur donner des provisions de route. Et c'est ce qu'on leur fit.
26 Ils chargèrent le grain sur leurs ânes et s'en allèrent.
27 Mais lorsque l'un d'eux, au campement pour la nuit, ouvrit son sac à blé pour donner du fourrage à son âne, il vit son argent qui était à l'entrée de son sac à blé.
28 Il dit à ses frères : On a rendu mon argent, voici qu'il est dans mon sac à blé ! Alors le cœur leur manqua et ils se regardèrent en tremblant, se disant : Qu'est-ce que Dieu nous a fait ?
29 Revenus chez leur père Jacob, au pays de Canaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé.
30 L'homme qui est seigneur du pays, dirent-ils, nous a parlé durement et nous a pris pour des espions du pays.
31 Nous lui avons dit : Nous sommes sincères, nous ne sommes pas des espions,
32 nous étions douze frères, les fils d'un même père, l'un de nous n'est plus et le plus jeune est maintenant avec notre père au pays de Canaan.
33 Mais cet homme qui est seigneur du pays nous a répondu : Voici comment je saurai si vous êtes sincères : laissez près de moi un de vos frères, prenez le grain dont vos familles ont besoin et partez,
34 mais ramenez-moi votre plus jeune frère et je saurai que vous n'êtes pas des espions mais que vous êtes sincères. Alors je vous rendrai votre frère et vous pourrez circuler dans le pays.
35 Comme ils vidaient leurs sacs, voici que chacun avait dans son sac sa bourse d'argent, et lorsqu'ils virent leurs bourses d'argent ils eurent peur, eux et leur père.
36 Alors leur père Jacob leur dit : Vous me privez de mes enfants : Joseph n'est plus, Siméon n'est plus, et vous voulez prendre Benjamin, c'est sur moi que tout cela retombe !
37 Mais Ruben dit à son père : Tu mettras mes deux fils à mort si je ne te le ramène pas. Confie-le moi et je te le rendrai !
38 Mais il reprit : Mon fils ne descendra pas avec vous : son frère est mort et il reste seul. S'il lui arrivait malheur dans le voyage que vous allez entreprendre, vous feriez descendre dans l'affliction mes cheveux blancs au shéol.
  La Bible de Jérusalem.
Copyright (C) 1973 by Les Édition du Cerf


This Website is Copyright © 2005-2006 Biola University.
Biola does not hold the Copyright to any Biblical texts on this site.
Some Biblical texts on this site are in the Public Domain,
and others are Copyrighted by their Copyright holders.